Histoires : Ce jeune orang-outan est retrouvé dans un état tel qu’il semble momifié dans un carton, quelques mois plus tard il est totalement transformé
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Ce jeune orang-outan est retrouvé dans un état tel qu’il semble momifié dans un carton, quelques mois plus tard il est totalement transformé

Il retrouve goût à la vie

Publié le par Trop Cute dans Histoires
Partager sur Facebook
233 233 Partages

Lorsque le petit Gito a été trouvé en 2015, ses sauveteurs n’étaient pas certains qu’il était vivant.

Son ancien propriétaire se l’était procuré pour 30$, alors que l’orang-outan n’avait que deux mois.

Sa mère tuée par un braconnier et laissé pour mort sous le soleil, il se tenait recroquevillé dans une boîte de carton, recouvert de ses excréments. Il avait perdu sa fourrure presqu’en totalité et sa peau avait pris une teinte grise. Son état a presque fait penser aux sauveteurs qu’il était momifié, heureusement, ce n’était pas le cas.

« Nous avons d’abord cru qu’il était mort. Il était recroquevillé, les bras repliés sur lui, n’avait que peu de poils et avait la peau grise, il semblait presque momifié dans cette boîte de carton, » relate International Animal Rescue sur leur site Internet.

Les membres de l’organisation de protection des animaux ont emmené le petit primate à la clinique vétérinaire la plus proche, se trouvant à neuf heures de route en moto. Par chance, le petit Gito a survécu à cette longue randonnée.

Sur place, le vétérinaire a constaté qu’il avait besoin d’un traitement, en urgence. Il lui fallait traiter une maladie de la peau ainsi que sa malnutrition, le petit orang-outan étant incapable de se nourrir sans sa maman.

Maintenant, Gito se trouvait entre bonnes mains et son traitement a immédiatement commencé.

Après beaucoup de soins, la fourrure de Gito s’est mise à pousser de nouveau et retrouvait une belle couleur orangée. Grâce à une bonne nutrition et aux traitements, sa maladie de peau s’est dissipée et il est devenu un petit orang-outan mordant la vie à pleines dents.

Il adore les fruits et les collations, mais plus important encore, il est traité correctement là où il se trouve aujourd’hui.

Gito pourra retrouver sa liberté dans la nature, or, avant que cela ne soit possible, il lui faudra être réhabilité, grâce à un programme de l’organisation.

Il vit actuellement dans un sanctuaire fermé et protégé en compagnie d’autres orphelins orangs outans et apprend à vivre en autonome.

Il est important que les jeunes orangs outans demeurent avec leur mère au cours des 6 à 7 premières années de leur vie, car c’est à ce stade de développement qu’ils apprennent à chercher de la nourriture, grimper aux arbres et constituer leurs habitats. Les sauveteurs de l’organisation doivent donc agir comme s’ils étaient ses parents et lui apprendre ce qu’il lui faut pour se débrouiller dans la nature.

« Les animaux souffrent et meurent à cause de la destruction systématique de la forêt tropicale, principalement pour la production d’huile de palme, » déclare Lis Key, membre d’International Animal Rescue. Elle est aussi convaincue que Gito sera suffisamment fort dans quelques années pour retourner à la vie sauvage. D’ici-là, il demeure au sanctuaire avec ses pairs, sous la surveillance de l’organisation qui veille à leur bon développement.

 

Partager sur Facebook
233 233 Partages

Source: Laowl
Crédit Photo: Facebook