Histoires : En s'attachant à un chat vraiment pas comme les autres et condamné à être euthanasié, elle ne savait pas ce que la vie lui réservait

En s'attachant à un chat vraiment pas comme les autres et condamné à être euthanasié, elle ne savait pas ce que la vie lui réservait

Il souffrait de nombreux problèmes de santé et le vétérinaire affirmait qu'il était inopérable.

Publié le par Trop Cute dans Histoires
Partager sur Facebook
18 18 Partages

À l'âge de huit semaines, trois chatons mâles avaient été sauvés par le Cats Protection Belfast Adoption Centre, un organisme voué aux chats qui se trouve au Royaume-Uni.

Source image : @buggy_supercat

En entrevue à Love Meow, Claire Harper, une bénévole de l'organisme a déclaré:

Malgré leur âge, ils avaient que la taille de chatons âgés de cinq semaines. Ils étaient extrêmement mal nourris, avaient des puces qui sautaient sur leur pelage, avaient des vers et étaient en très mauvaise santé. Personne ne savait s'ils allaient s'en sortir, en particulier Buggy, le plus touché des trois.

Source image : @buggy_supercat

De plus, il s'est avéré que les trois animaux étaient nés avec des anomalies chromosomiques. Et le pauvre Buggy était le plus mal en point. 

Source image : @buggy_supercat

Sa mâchoire était tordue et ses yeux étaient anormalement gros. 

Source image : @buggy_supercat

Malgré tout, Claire était tombée amoureuse du beau Buggy. 

Source image : @buggy_supercat

Toutefois, Buggy, toujours pensionnaire au refuge, devait se rendre chez le vétérinaire avant une opération du genou. Il avait un problème avec sa rotule, mais finalement, Claire a reçu un diagnostic dévastateur:

Chaque articulation des jambes arrière de Buggy était déformée, y compris ses hanches. Il a été jugé inopérable et les vétérinaires ont déclaré qu'il était évident qu'il devrait être euthanasié avant son premier anniversaire car ses articulations se détérioreraient si rapidement et il aurait du mal à marcher en plus d'agoniser de douleur.
Sachant cela, je l'ai aimé davantage et cela m'a convaincu de l'adopter. Même s'il ne vivrait pas longtemps, je voulais qu'il passe quelques mois dans une maison où il recevrait tant d'amour!

Source image : @buggy_supercat

Elle a dû attendre encore quelques semaines avant de pouvoir l'adopter officiellement puisqu'il n'était pas sevré, mais le 1er février 2015, Buggy est arrivé chez Claire, à son grand bonheur.

Source image : @buggy_supercat

Au départ, malgré tout ce que Claire faisait pour aider Buggy à remonter la pente, son état se détériorait. 

Source image : @buggy_supercat

Puis, elle a eu vent qu'un vétérinaire extraordinaire partiquait des chirurgies délicates chez les animaux souffrant de problèmes orthopédiques et neurologiques. Elle a voyagé jusqu'en Écosse et après une dizaine d'heures de route, elle a rencontré le Dr Noel Fitzpatrick.

Source image : @buggy_supercat

Claire a sauté de joie en apprenant que son chat était finalement opérable. 

Il a subi une intervention chirurgicale en juin 2015, puis une seconde en juillet de la même année. 

Source image : @buggy_supercat

Buggy devait ensuite faire quelques exercices de physiothérapie, mais selon le Dr Fitzpatrick, il aurait une espérance de vie comme tous les autres chats.

Quelle heureuse nouvelle!

Source image : @buggy_supercat

Depuis ce temps, Buggy ne cesse d'étonner sa "maman" qui publie régulièrement des photos de son adorable chat sur Instagram. Buggy est un chat heureux et actif et malgré son apparence un peu différente, il a beaucoup d'amour à donner... et à recevoir!

Buggy est vraiment mon meilleur ami. Sans lui, je serai perdue. Il m’a aidée à traverser des moments très difficiles et à réaliser que je suis plus forte que je ne le pense.

Heureusement qu'elle a cru en lui!

Partager sur Facebook
18 18 Partages

Source: http://animaals.com/ · Crédit Photo: @buggy_supercat