L'adolescente arrive chez la coiffeuse avec les cheveux dans un état si épouvantable qu'elle lui dit de tout raser! Mais la coiffeuse a une autre idée en tête!

33816 Vues
33816
L'adolescente arrive chez la coiffeuse avec les cheveux dans un état si épouvantable qu'elle lui dit de tout raser! Mais la coiffeuse a une autre idée en tête!
928
Partages
/ /

Kayley Olsson, 20 ans, est une coiffeuse-étudiante de Waterloo, dans l'Iowa. 

Un jour, elle a reçu la visite d'une adolescente de 16 ans en dépression que l'on ne nommera pas pour préserver son anonymat. Elle se sentait si mal avec elle-même qu'elle ne se brossait même plus les cheveux! 

Résultat? Il y avait des noeuds et ses cheveux étaient dans un état tellement épouvantable qu'elle a demandé à la coiffeuse de tout raser. 

«Elle m'a raconté qu'elle se levait de son lit uniquement pour aller aux toilettes», raconte Kayley sur Facebook. 

L'ado devait se faire prendre en photo pour l'école qui commençait dans quelques jours et elle ne voulait pas qu'on immortalise ainsi son apparence. Et ça se comprend! 

«Ça m'a brisé le coeur!» a dit la coiffeuse.

Alors Kayley a refusé. Elle a passé 13 heures en 2 jours à démêler ses cheveux, à les traiter et à les coiffer! Elle voulait que l'adolescente se sente belle et fière pour ses photos. 

Kayley croit que tout le monde devrait tirer une leçon de cette histoire. 

«La santé mentale est réelle, ça affecte les gens de tous les coins du monde et de tous les âges. Les parents doivent prendre cela sérieusement et ne pas simplement pousser les enfants et leur dire de surmonter quelque chose dont ils ne sont pas capables. Un enfant ne devrait jamais se sentir si mal qu'il en vient à ne plus se brosser les cheveux. Après 8 heures de travail hier et 5 heures aujourd'hui, nous avons enfin pu faire sourire cette belle fille et la faire sentir bien. Ses derniers mots avant de quitter le salon ont été "Je vais sourire pour vrai pour mes photos d'école aujourd'hui, j'ai l'impression de me retrouver enfin."»

Kayley a de quoi être fière! 


  Partager sur Facebook