Histoires : Un organisme achète des appartements pour loger les sans-abri!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un organisme achète des appartements pour loger les sans-abri!

Un projet qui leur permet de changer de vie!

Publié le par Trop Cute dans Histoires
Partager sur Facebook
25 25 Partages

Une association vient de lancer un projet assez inusité afin de lutter contre l'itinérance. L'organisme « Toit à Moi » a décidé d'acheter des appartements afin de loger les sans-abri, sans contrainte de temps, tout en cherchant à les sortir de leur état de pauvreté. 

Le site Au Féminin rapporte que l'initiative sociale est le fruit d'un travail de longue haleine de la part de parrains et de bénévoles qui mettent tout en oeuvre pour réussir à mener à bien leur projet. Ainsi, ils achètent des appartements pour des sans-abri, qui deviennent les locataires sur une longue durée en échange d'un loyer à prix très modique, soit d'environ vingt euros par mois, ce qui correspond à environ trente dollars canadiens. 

Photo: Fotolia

Le principe de l'achat se fait comme tel: un ensemble de particuliers unissent leurs ressources afin d'acheter en commun plusieurs biens immobiliers. Et ce sont ces mêmes appartements qu'ils mettent ensuite à la disposition des moins nantis, afin qu'ils puissent reprendre leur vie en main. 

Et un don de 20 euros par mois en moyenne suffit à ce qu'un peu moins de cent personnes soient suffisantes pour acheter un appartement en prenant une hypothèque sur cinq ans. 

Lancé dans la ville de Nantes en 2007, le projet « Toit à moi » n'a cessé de grandir depuis, en pouvant toujours venir en aide à un plus grand nombre de sans-abri. 

Avec un toit sous lequel dormir, les personnes en difficulté peuvent ainsi prendre le temps de retrouver le contrôle de leur vie. L'association ne se contente donc pas de leur fournir un logement, mais les épaule également dans leur recherche d'emploi à travers des rendez-vous hebdomadaires et des démarches d'insertion sociale et professionnelle.

Chaque individu est différent, et la période durant laquelle un sans-abri peut nécessiter l'aide de l'association varie entre quelques mois et plusieurs années. Les personnes qui bénéficient du programmes sont donc accompagnées afin de sortir du cercle vicieux de l'itinérance et d'être un jour en mesure de pouvoir se loger elles-mêmes. Le site Au Féminin rapporte que les itinérants restent en moyenne trois ans dans les appartements, afin de se reconstruire, tant du point de vue financier qu'humain. 

Le mouvement de lutte contre la misère ATD Quart Monde estime que la France a connu une augmentation de 43,6% du taux de personnes vivant sous le seuil de très grande pauvreté entre 2000 et 2014. 

À quand une initiative similaire au Québec?

Partager sur Facebook
25 25 Partages

Source: Au féminin
Crédit Photo: Fotolia