Histoires : Un trésor datant des années 1880 est découvert caché sous le plancher d'un château
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un trésor datant des années 1880 est découvert caché sous le plancher d'un château

Un rare et puissant témoignage racontant cette époque

Publié le par Trop Cute dans Histoires
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Il arrive que certains trésors du passé ne soient découverts que bien des années après... et c'est le cas pour une découverte faite récemment en France.

Le site Demotivateur rapporte qu'en plein milieu des années 1880, un menuisier embauché pour faire le plancher d'un château situé dans la région des Hautes-Alpes, en France, a décidé de mettre sa touche personnelle aux rénovations. 

L'homme a donc décidé d'écrire sa vie, ses problèmes, ainsi que tous les potins du village et des réflexions politiques sur les lattes de bois. Ce n'est que plus d'une siècle plus tard, après près de 120 ans, que des travaux de rénovation ont permis la découverte de ce trésor qui était caché dans le château. 

Les amateurs d'Histoire seront ravis de découvrir ce puissant témoignage de ce qu'était la vie à l'époque.  

Photo: Capture d'écran - Courtoisie

« Enfant du malheur, né libre, âgé de 38 ans. Être chétif, malade et sourd. Une sœur qui a une jambe de bois, âgée de 32 ans, mariée à un fou cafetier à Embrun : voilà ce qui reste de mes douze frères », a écrit sur le plancher Joachim Martin. L'homme né en 1842 avait été engagé pour rénover le plancher du château de Picomtal, à Embrun.

C'est au crayon à mine, derrière les planches, qu'il a écrit son histoire, ses pensées à propos de sa vie et tout ce qui lui passait par la tête...

Les historiens sont sous le choc, car la plupart des textes conservés de cette époque proviennent de gens issus de la haute société. Mais celui de Joachim Martin est celui d'un homme ordinaire. 

Le professeur Jacques-Olivier Boudon, qui enseigne l'histoire contemporaine, a découvert ce secret par le plus heureux des hasards, alors qu'il passait la nuit au château dans une chambre d'hôtes. 

C'est au début des années 2000 que les propriétaires du manoir ont révélé au public l'existence de ces écrits, qui font plus de 4000 mots. En tout, 72 morceaux de bois cachés dans les lattes contiennent le récit. 

M. Boudon a donc décidé de se lancer à la recherche des origines de son auteur, afin d'en apprendre plus sur lui, et sur sa vie à l'époque. 

Il en aura finalement écrit un livre: « Le plancher de Joachim: L'histoire retrouvée d'un village français.

Apprenez-en plus à ce sujet dans la vidéo en français ci-dessous:

 

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Demotivateur
Crédit Photo: Courtoisie