Histoires : Votre enfant est complètement obsédé par les dinosaures? C'est bon signe!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Votre enfant est complètement obsédé par les dinosaures? C'est bon signe!

Ça veut dire que votre enfant est plus intelligent! Cette étude vous explique pourquoi.

Publié le par Trop Cute dans Histoires
Partager sur Facebook
477 477 Partages

On connaît tous un enfant complètement fou des dinosaures et capable de nous nommer correctement chaque type de dinosaure ainsi que ses principales caractéristiques. Vous savez, celui qui a vu tous les films à leur sujet et qui feuillette les livres sur ces espèces disparues matin et soir?

Vous trouvez cela exagéré? Pourtant, il s'agit d'un grand signe d'intelligence. 

Source image : Pixabay

C'est ce qu'on appelle communément des intérêts très marqués, dans le monde de la psychologie.

On estime qu'environ un enfant sur trois aura au moins un intérêt intense au cours de sa vie : les dinosaures, les fossiles, l'astronomie, par exemple. De manière générale, on note que cette obsession devient plus marquée entre 2 et 6 ans et qu'elle tend à diminuer par la suite. Cependant, plusieurs enfants continueront d'exprimer un vif intérêt pour ce sujet... et il peut en être de même jusqu'à l'âge adulte, parfois!

Des études ont été menées à ce sujet dans les universités du Wisconsin et de l'Indiana et ont démontré qu'un enfant qui était très marqué par un vif intérêt avait tendance à bien se débrouiller en vieillissant. 

Source image : Pixabay

L'étude a été menée par Joyce M. Alexander de l’Université d’Indiana, accompagnée par une équipe spécialisée. Ils ont réalisé que les intérêts marqués qui font en sorte que les enfants pensent différemment, ont tendance à «accroître la persévérance, à attirer l’attention et à renforcer les compétences de la pensée complexe comme traitement de l’information». Ainsi, ces intérêts marqués améliorent plusieurs facettes du développement infantile, allant des compétences linguistiques à un niveau de compréhension général accru, dans la plupart des cas. Ils deviennent souvent bien meilleurs pour résoudre des problèmes par la suite. 

Par ailleurs, ce résultat ne s'applique pas aux enfants qui s'intéressent momentanément à une facette de ces univers bien précis. À titre d'exemple, la chercheure a mentionné que si un enfant s'intéresse au rugissement d'un dinosaure, mais qu'il ne cherche pas vraiment à en savoir plus à ce sujet, il s'agit là d'une forme d'intérêt mineure.

Source image : Pixabay

D'autres études similaires ont également été menées à l’Université de Yale et à l’Université de Virginie. Celles-ci ont révélé que la plupart du temps, ces intérêts marqués pour un sujet n'étaient pas associés aux intérêts des parents et que les enfants les développaient d'eux-mêmes. Évidemment, les parents peuvent jouer un rôle crucial dans cet apprentissage en permettant à l'enfant d'en apprendre plus. Dans le cas des dinosaures, plus précisément, les parents qui prennent le temps de partager des informations sur les brontosaures ou les tricératops à leurs tout-petits jouent un grand rôle dans leur apprentissage.  

La recherche a aussi montré qu'en vieillissant, les intérêts marqués diminuent pour plusieurs raisons. D'une part, ils n'ont plus autant de temps à s'y consacrer et occupent leur temps à acquérir des connaissances générales à l'école. D'autres part, ils peuvent aussi être influencés par les intérêts de leurs amis qu'ils fréquentent à l'école ou durant une activité parascolaire.

Alors si vos enfants veulent tout savoir au sujet des dinosaures, dites-vous qu'ils sont probablement en train de développer de merveilleuses capacités qui leur seront utiles toute leur vie!

Partager sur Facebook
477 477 Partages

Source: http://goodfullness.com
Crédit Photo: Pixabay