Vidéos : Les docteurs veulent DÉBRANCHER son fils. Puis, le père sort un PISTOLET pour avoir plus de temps.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Les docteurs veulent DÉBRANCHER son fils. Puis, le père sort un PISTOLET pour avoir plus de temps.

Publié le par Trop Cute dans Vidéos
Partager sur Facebook
94 94 Partages

Quand les médecins ont dit à George Pickering II qu'ils souhaitaient débrancher son fils, le père a décidé d'agir.

En effet, le fils de George avait subi plusieurs crises mystérieuses avant de sombrer dans un profond coma.

Les médecins l'avaient gardé sous assistance respiratoire, mais ceux-ci croyaient bien qu'il était en état de mort cérébral.

C'est donc la raison pour laquelle les médecins ont fait savoir à la famille qu'il valait mieux le débrancher et le laisser mourir.

Or, George n'était pas du tout d'accord, car il était convaincu qu'il y avait encore de l'espoir.

Toutefois, comme la mère de leur enfant avait accepté la décision des docteurs, George n'avait plus un mot à dire.

Le père s'est donc présenté à l'hôpital quelques minutes avant le débranchement et en entrant dans la chambre de son fils, il a sorti un pistolet.

Évidemment, la panique s'est aussitôt installée, mais l'autre fils de George est parvenu à lui retirer son arme. 

C'est alors que le père a annoncé qu'il avait une seconde arme à feu sur lui.

Des policiers ont alors été appelés à l'hôpital et pendant trois heures, ceux-ci ont tenté de raisonner le père.

Or, pendant ces 3 heures, George a senti bouger la main de son fils à plusieurs reprises.

Puis, après l'arrestation de George, les médecins ont réalisé que son fils n'était pas en état de mort cérébral.

Bien que le père ait dû répondre à des accusations criminelles et ainsi passer quelques semaines en prison, George est convaincu d'avoir bien agi.

Sans ce geste troublant, son fils aurait été débranché et il serait mort.

Grâce à George, son fils est maintenant en vie et disons-le, il a été impressionné quand il a su ce que son père avait fait pour lui!

Voici un reportage en anglais sur cette histoire incroyable:

Partager sur Facebook
94 94 Partages

Source: Shareably
Crédit Photo: Capture d'écran Click 2 Houston